What can you do with a history degree? Many things ! | Que faire avec un diplôme en histoire ? Plein de choses !

Charles Méthé : Vice- président et concepteur principal | President and Senior Designer, content and thematic @ Groupe GID

Ancien de l’Université Laval Alumni

J’ai fait mon bac en histoire à l’université Laval à la fin des années 70 (majeure histoire, mineure géographie). C’est à ce moment que la muséologie prenait son envol au Québec, en intégrant de nouvelles disciplines pour se propulser au cœur de la communication publique.  L’accélération de la mise en place du réseau des parcs historiques nationaux, la création de nouvelles institutions muséologiques nationales ont alors stimulé la recherche et ont également mis en évidence la nécessité de créer de nouvelles façons de transmettre l’histoire. J’ai alors décidé d’orienter mon parcours vers une approche dynamique de la valorisation et de la communication de l’histoire et du patrimoine. La maîtrise de la méthodologie des sciences historiques a été la clé du développement de ma carrière qui s’étend sur plus de trente cinq ans.

Partenaire dans une entreprise spécialisée en ingénierie culturelle, j’ai mis la méthode et les connaissances historiques au cœur d’une démarche globale de conception de produits culturels (conceptions d’expositions, conseil en patrimoine, maison d’édition, …). La communication muséologique a été le lieu de prédilection d’application de mon savoir historien, enrichissant mon bagage de nouvelles pédagogies et faisant appel à un ensemble de disciplines techniques et scientifiques.

Les habilités d’analyse et de synthèse acquises lors de ma formation  m‘ont permis de partir sur les traces du philosophe et écologiste Théodore Monod dans le désert mauritanien, à l’extrême nord de Terre-Neuve à l’Anse aux Meadows autour du passage des Vikings, aux Falaises de Villers-sur-Mer en Normandie, à la Mission de Lac-la-Biche en Alberta, et dans des centaines d’autres lieux où j’ai mené des études et  des projets de mise en valeur. Mon goût de décoder le sens du présent, de chercher ses racines dans le passé, acquis lors de mes études en histoire, a ainsi alimenté des expériences culturelles et intellectuelles capables de rejoindre chacun dans son quotidien.

+++++

I did my baccalaureate in history at Laval University in the late 70’s (major history, minor geography). It was at this time that museology was taking off in Quebec, integrating new disciplines to propel itself into the heart of public communication. The acceleration of the establishment of the network of national historic parks and the creation of new national museums at that time stimulated research and also highlighted the need to create new ways of conveying history. I then decided to shift my focus towards a dynamic approach to promote the communication of history and heritage. Mastering the historical methodology has been the key to the development of my career that spans over thirty five years.

Partner in a company specializing in cultural engineering, I put method and historical knowledge at the heart of a global approach to design cultural products (exhibition designs, heritage consulting, publishing house, …). My historical knowledge is particularly relevant in museological communication, enriching my background with new pedagogies and calling upon a set of technical and scientific disciplines.

The skills of analysis and synthesis that I have acquired during my studies have allowed me to follow in the footsteps of the philosopher and ecologist Theodore Monod in the Mauritanian desert, in the extreme north of Newfoundland at Anse aux Meadows around the Crossing the Vikings, at the Cliffs of Villers-sur-Mer in Normandy, at the Lac-la-Biche Mission in Alberta, and in hundreds of other places where I conducted studies and development projects.